5 choses à savoir sur le Consortium Numérique

par | Déc 13, 2021

L’Union Nationale des Entreprises Adaptées (UNEA) rassemble et fédère plus de 60% des Entreprises Adaptées en France qui emploient 32 000 salariés dont 26000 en situation de handicap. Une entreprise adaptée est une entreprise employant majoritairement des travailleurs en situation de handicap. Elle leur permet d’exercer une activité de salarié dans des conditions adaptées par un aménagement des postes de travail et un accompagnement socio-professionnel.

L’UNEA s’est donnée pour mission de promouvoir l’entrepreneuriat adapté en communiquant le savoir-faire et le professionnalisme des Entreprises Adaptées, en soutenant leur développement, et en tissant dans le milieu économique tous liens favorables à la croissance et à l’emploi durable. Elle accompagne depuis quelques mois désormais les Entreprises Adaptées dans une démarche de consortium nationaux sur trois secteurs d’activités : la confection textile, les activités numériques et la sous-traitance automobile.

Un consortium est une entente entre plusieurs associations ou entreprises qui ont exprimés une intention commune en vue d’une coopération pour l’exécution d’une ou plusieurs opérations économiques, financières, scientifiques ou culturelles.

I. Un marché numérique en forte croissance

Le secteur du numérique reste un marché à forte croissance et à forte opportunité, crise sanitaire ou non. L’activité des ESN a progressé de 2,9% en 2020. Après les éditeurs de logiciels, le marché des ESN arrive ainsi en 2e place des marchés les moins impactés par la crise. Plusieurs services de pointe de ce secteur recrutent au sein des écoles pour se garantir les profils adaptés à leurs besoins.

Les Entreprises de Services du Numérique (ESN) se spécialisent dans la transformation digitale des activités et la transition numérique des entreprises. Elles interviennent sur le secteur des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

II. Un sponsor ambitieux : Airbus

Le consortium va fédérer un réseau inclusif de plusieurs dizaines d’EA sur l’ensemble du territoire national. Il s’agit d’un partenariat d’envergure qui intègre un sponsor ambitieux et volontaire, AIRBUS, ainsi qu’un ensemble d’ESN d’ores et déjà associés à la démarche (Cap Gemini, Accenture, Sopra, etc.)

« La première raison, pour laquelle nous souhaitons investir dans ce consortium, c’est la responsabilité sociétale d’Airbus. En tant que leader aéronautique, notre but premier est bien évidemment de créer de la valeur pour nos clients et nos employés, mais aussi pour la société tout entière. Une de nos 10 priorités pour 2021 est vraiment d’instaurer une culture d’inclusion.” explique Arnaud DOUINCE, Responsable des achats généraux d’Airbus.

“ Ensuite, Airbus souhaite vraiment développer la sous-traitance avec les entreprises du secteur adapté et protégé : Airbus a multiplié son CA avec les EA par 7 sur ces 10 dernières années. Depuis quelques années, on s’aperçoit qu’il y a une forte montée en compétence des EA.” confie Monsieur DOUINCE.

Il explique qu’Airbus souhaite vraiment développer une culture d’inclusion au service de l’innovation, de la performance et de la personne humaine. C’est pourquoi ils soutiennent ce consortium numérique qui va permettre aux EA de gagner en crédibilité et en envergure et de pouvoir, à terme, rivaliser avec leurs primes-suppliers.

III. 674 prévisions de créations d’emplois

Le secteur du numérique reste un marché à forte croissance et à forte opportunité, crise sanitaire ou non et en recherche de profils qualifiés. Plusieurs services de pointe de ce secteur recrutent au sein des écoles pour se garantir les profils adaptés à leurs besoins. Nous souhaitons positionner notre consortium dans cet élan et placer ces opportunités au service de l’ensemble des EA du secteur et des personnes en situation de handicap futures salariées, notamment via des CDD Tremplin qui seront largement mobilisés dans cette démarche.

Le consortium ambitionne de mettre en emploi, former, accompagner vers l’excellence l’ensemble des EA du secteur numérique. Ainsi, nous prévoyons la création de 674 emplois au sein des EA grâce au consortium numérique.

La création du consortium numérique est destinée à :
• Accroître le professionnalisme des salariés en situation de handicap
• Augmenter le savoir-faire et l’expertise des EA
• Développer les parcours de transitions et d’inclusion assortis de formations à haute valeur ajoutée garantissant des sorties emplois dynamiques
• Concourir au besoin de recrutement à venir du secteur numérique, soit plus de 191 000 postes à pouvoir à horizon 2022

IV. De nouveaux métiers pour les entreprises adaptées

Le domaine du numérique compte des millions de salariés dans le monde et notamment en France. Le consortium numérique ambitionne de mettre en emploi, former et accompagner vers l’excellence le secteur numérique afin que celles-ci soient progressivement en capacité de porter des projets IT « end to end » auprès de nos partenaires, sponsors et clients.

Cela cible 6 catégories de métiers du numérique :
• Support applicatif informatique de niveau 1 : Normé
Support applicatif informatique de niveau 2 : Ingénierie
• Support applicatif informatique de niveau 3 : Expertise
• Développement – Ingénierie et génie logiciel : Conception, développement et intégration
• Développement – Test et recette fonctionnelle et technique
• Développement – Gestion des infrastructures informatiques

V. Un projet d’onshoring social : relocaliser, produire français ! 

L’idée, c’est de regarder un peu tous les périmètres qui ont été délaissés par les principales ESN et qui ont été envoyé vers l’externalisation donc vers l’offshore, et arriver à construire une offre qui soit concurrentielle pour que l’on puisse autoriser les partenaires industriels à ré internaliser l’activité informatique vers la France.

On ne va pas aller chercher que des activités délaissées par les ESN, et récupérer les « miettes ». L’idée c’est vraiment de développer l’employabilité des personnes à termes du processus. Nous n’allons pas nous limiter à cibler les technologies plutôt obsolètes et externalisées. Nous allons également chercher à se poser les questions de quelles vont être les technologies de demain et comment est-ce qu’on va accompagner nos collaborateurs vers les technologies de demain, ce qui va rendre leur employabilité encore plus forte.

Vous voulez en savoir plus sur le onshoring social ? Consultez cet article de blog : https://bit.ly/3mZe8Ke

Découvrir tous nos articles 👇

Juin 22 2022

Un séminaire de Confection Textile chez APF Entreprises

APF Entreprises 64 a accueilli ses confrères de...
don-ordinateurs-apf-entreprises-64
Nov 24 2021

Des ordinateurs pour l’association Électriciens du Monde

Les électriciens du mondeElectriciens du monde...
Une collaboratrice en train de coudre un masque transparent.
Sep 29 2021

L’étonnant rebond d’APF Entreprises 64 – La République des Pyrénées

« L’entreprise adaptée connaît un développement...
Sep 14 2021

Atelier Ruches d’abeilles chez APF Entreprises 64 : un projet engagé et engageant 

Depuis 2019, APF Entreprises 64 a installé trois...
Juil 14 2021

Re certification ISO 9001

Nous avons le plaisir de vous annoncer que nous...